Site à but non lucratif, ZIGetZAG.info vous présente des producteurs alsaciens qui développent une offre de produits et services réellement responsables, garantis par une charte éthique.

Les Français sur le chemin de la "déconsommation"?

Baisse de la consommation de masse

Un article des Échos, paru le 12 janvier dernier, fait état d’une baisse des ventes de produits de grande consommation (PGC) comme la viande, le lait ou encore l’alcool alors même que la consommation a augmenté
de 1,6 % en 2016 et que et les ventes du commerce de détail ont progressé de 1,1 %. Une situation inédite depuis la crise financière de 2008 selon le journal. À tel point que certains experts parlent déjà de « déconsommation ».
Gaëlle Le Floch, directrice des études stratégiques chez le panéliste Kantar Worldpanel, indique que les Français vont vers plus de sobriété : « Moins de pain, moins de produits d'origine animale, notamment la viande rouge. D'autres produits de base comme le lait et les produits laitiers sont également impactés, et le tout dans un contexte de "food bashing" [dénigrement collectif] de plus en plus fréquent ». Le marché de l’hygiène-beauté est également impacté, de même que certains produits hors des PGC comme l’habillement (-1,8 %) et les chaussures (-4 %).
 
À noter que parallèlement, les Français seraient enclins à manger mieux et à acheter des produits plus chers. La part du bio et des produits locaux issus des PME sont en hausse. Les circuits alternatifs (marchés de plein air, petites épiceries…) progressent également. Les consommateurs sont également de plus en plus nombreux à faire les choses eux-mêmes, qu’il s’agisse de cuisine, de produits d’entretien ménager ou encore de cosmétiques. « Les Français (…) vont vers moins de sophistication, plus de naturel » précise Gaëlle Le Floch. Le journal Les Échos en conclut que la consommation ne serait plus une simple affaire de prix mais prendrait en compte la qualité et l’impact environnemental. Un néologisme a émergé pour parler de cette nouvelle tendance d’une économie plus respectueuse de l’environnement : l’« éconologie » (la contraction d'économie et d'écologie).
 

Consommer moins mais mieux

La déconsommation ne signifie pas arrêter de consommer. Il n'est en effet pas question d'arrêter d'acheter, de vivre en ermite ou de s'éclairer à la bougie ! Il s'agit de revoir nos modes de consommation afin de réduire le superflu, réfléchir à l'impact de nos actions et opter pour des achats plus durables (que ce soit dans leurs modes de conception  et/ou dans leurs usages). Plusieurs mouvements promeuvent cette vision, telle la "sobriété heureuse" de Pierre Rabhi ou encore le mouvement minimaliste. De nombreuses solutions existes pour tendre vers cette consommation responsable et nous vous en parlons régulièrement sur ZIGetZAG.info : les friperies, les achats d'occasion (Le Relais Est, Emmaüs, Envie,...), les produits bios et locaux (Amap, JMV, Ferme Saint André, Jardins du Giessen,...), les modes de déplacement doux (autopartage Citiz, vélo), etc.
Mais aussi :
  • Privilégier ce qui est réutilisable (sacs en tissu, bocaux en verre, lingettes en coton, etc.), recyclable, compostable, etc.
  • Ne pas se laisser avoir par les As du marketing qui cherchent à nous faire acheter toujours plus, sans se soucier de l'éthique.
  • Et bien sûr, rester informés et vigilants. Se tourner vers les collectifs qui agissent (au niveau local, national ou international) : Ethique sur l'étiquette, Mouvement Colibris, etc.
Chacun peut agir à son niveau. L'acte d'achat est déjà en soi un acte citoyen et décider de la façon dont on dépense son argent constitue un premier pas vers une consommation plus responsable. Parmi les solutions existantes, vous trouverez celles que vous pourrez appliquer et celles vers lesquelles vous souhaiterez aller.
 
"Il nous faudra répondre à notre véritable vocation, qui n'est pas de produire et de consommer jusqu'à la fin de nos vies, mais d'aimer, d'admirer et de prendre soin de la vie sous toutes ses formes. " Pierre Rabhi