Site à but non lucratif, ZIGetZAG.info vous présente des producteurs alsaciens qui développent une offre de produits et services réellement responsables, garantis par une charte éthique.

Du bio en ligne à prix réduit

Des produits issus de l’agriculture biologique au prix de gros, 25 à 50 % moins chers qu’en magasin, c’est la promesse des épiceries bio en ligne. Les plateformes Aurore Market, La Fourche, et Kazidomi se partagent le marché. Comment fonctionnent-elles ? Est-ce réellement avantageux ?

Les consommateurs sont de plus en plus sensibles au contenu de leur assiette. Selon les chiffres de l’année 2020 de l’Agence Bio, 80 % des Français interrogés envisagent de maintenir leur consommation future de produits bio, malgré la crise. Plus d’un Français sur 10 en consomment au quotidien, et les trois quarts au moins une fois par mois. Si le prix reste le premier frein pour 73 % des sondés, ce chiffre est en baisse de 7 points par rapport à 2019. Il existe pourtant des plateformes en ligne permettant d’acheter du bio à prix réduit. Comment est-ce possible ?

Bio en ligne : adhésion et réduction

En France, les trois principales plateformes de vente de produits bio en ligne sont Aurore Market, La Fourche et Kazidomi (qui est une entreprise belge). Leur mode de fonctionnement est très similaire : moyennant un abonnement annuel (allant de 60 à 80 € selon le site), le consommateur a accès à un catalogue de produits à des prix 25 à 50 % moins chers qu’en boutiques physiques. Ce système permet de rentabiliser le montant de l’adhésion rapidement (à condition toutefois de commander régulièrement). Il est possible d’y réaliser des achats sans abonnement, mais la réduction sur le prix des produits ne s’appliquera pas, ce qui est moins intéressant.

Les trois entreprises proposent une offre d’essai gratuite pendant 30 jours et disposent d’une offre de parrainage. Celle-ci permet d’offrir une réduction sur le tarif de l’abonnement à l’un de ses proches et de bénéficier d’un bon d’achat en retour.
Par ailleurs, le site Greenweez, propose une offre de produits bio à prix réduits (alimentaire, hygiène, santé et maison) ainsi que du matériel high-tech reconditionné, mais contrairement aux trois autres, il fonctionne sans abonnement.

Pas toujours de produits frais

On trouve donc sur ces sites des produits d’épicerie salés et sucrés, en vrac, en conserve ou en boîte (riz, pâtes, pains, fruits secs, cacao, infusions, céréales, biscuits, confiseries, condiments…) ainsi que des produits cosmétiques et ménagers, très souvent en version solide et « zéro déchet ». En somme, une grande diversité de produits hors fruits et légumes, et produits frais (à l’exception de Greenweez). Ces plateformes permettent donc de se procurer des produits longue conservation, que l’on achète en grande quantité une fois de temps en temps pour pouvoir les stocker.

De nombreuses marques sont référencées, avec le souci de privilégier les produits zéro déchet et annoncés comme étant à faible empreinte carbone. Ces entreprises ont en effet le souci de réduire le plus possible leur impact environnemental, notamment en limitant les emballages et en optimisant leur logistique (calage en carton de réemploi et papier kraft pour les plateformes françaises). Enfin, certaines références sont issues du commerce équitable et chacun des sites propose des produits en marque propre.

Ces épiceries bio en ligne n’ont pas de boutiques physiques mais gèrent les stocks dans leurs entrepôts. Celui d’Aurore Market est situé dans l’Aveyron, celui de La Fourche à Livry-Gargan (en région parisienne) et celui de Kazidomi en Belgique. Le système d’adhésion et la réduction des intermédiaires leur permettent de proposer des prix attractifs pour le consommateur tout en assurant une juste rémunération des producteurs. Chacune d’entre elles déclarent privilégier les relations directes avec des producteurs de leur territoire.

Valeur sociale ajoutée

L’autre point commun de ces démarches est leur engagement social et solidaire. Aurore Market propose ainsi un programme « Aurore universel », permettant aux personnes qui n’ont pas les moyens de payer les frais d’adhésion de bénéficier d’une adhésion gratuite pendant un an. Une démarche similaire a été entreprise par La Fourche, qui s’engage à offrir une adhésion gratuite à un foyer en difficulté pour toute adhésion achetée. Les deux entreprises ont ainsi à cœur de rendre le bio accessibles à tous, quelle que soit sa situation économique.

De son côté, Kazidomi travaille avec des entreprises du secteur adapté pour le conditionnement des produits en vrac, assuré par des personnes en situation de handicap qui bénéficient de contrats « fixes et justes » selon l’entreprise.

Des initiatives intéressantes, qui offrent aux consommateurs des alternatives, notamment à la grande distribution, tout en offrant la possibilité de continuer de soutenir les commerces locaux pour l’achat de produits frais. Les économies réalisées pouvant permettre de se procurer les fruits et légumes auprès de son maraîcher réellement local par exemple.


Pour aller plus loin
Bio et local, c’est l’idéal

Pour des produits frais, bio et locaux de qualité, de nombreux producteurs en Alsace proposent des services de livraison de paniers (avec ou sans abonnement) ainsi qu’une offre en magasin pour encore plus de proximité. C’est le cas par exemple des AMAP, des Jardins de la Montagne Vert, de Ma Ferme Bio, de La Ferme Saint André, des Jardins du Giessen dans le Bas-Rhin ou encore Les Jardins d’Icare et du trèfle rouge dans le Haut-Rhin, qui proposent également des ventes sur des marchés hebdomadaire. Les Sheds à Kingersheim disposent, en plus de leur espace restauration, d’une épicerie et d’un marché de producteurs tous les mercredis. En Alsace du Nord, le Marché Bus sillonne le territoire pour rendre accessible aux habitants les produits bio des producteurs locaux.

Enfin, pour faire vos courses autrement à Strasbourg, découvrez Coopalim, un supermarché coopératif et participatif situé dans le quartier gare.